le vermentino cépage blanc | BàO Vins

le vermentino cépage blanc

Connaissez vous le Vermentino ?

Voici quelques éléments qui vous aideront à l’appréhender et à l’apprécier.

C’est un vin blanc, on le trouve en version mono cépage ou assembler avec d’autres cépages.

Il porte aussi plusieurs noms. On le trouvera suivant les pays ou régions sous le nom de Rolle, Vermentinu, ou Garbesso, Pigato, Favorita, Malvoisie ou Picabon.

  1. Ou le trouve-t-on ?

On le trouve à peu près partout dans le sud de l’Europe notamment en Italie, en Sardaigne mais aussi en Corse ou bien en Provence, dans le Luberon, le Languedoc et dans le Rhône.

Mais pas que. On le retrouvera aussi en Suisse sous son appellation locale le Rolle.

Il semblerait qu’il soit issu de la malvoisie passé de Madère vers l’Espagne puis l’Italie et enfin la France. Un vrai tour du sud de l’Europe.

 

2. Quels sont ses atouts ?

Le Vermentino a un grand besoin de chaleur car il arrive très tard à maturité, et donc il lui faut des régions bien exposées au soleil sur un terrain plutôt sec et peu fertile

Inversement, les climats froids ou tempérés ne lui permettent pas de mûrir correctement. Le vermentino est uniquement sensible à l’oïdium, et aussi après véraison à la pourriture grise. Il nécessite un contrôle permanent, mais ça tous les vignerons le font.

C’est un cépage plein de vigueur mais sensible au vent, donc on le trouve sur les coteaux abrités majoritairement.

 

3. Comment est-il ?

Lorsqu’il est vinifié seul, le vermentino donne un vin blanc sec, à la fois léger, frais et délicats, avec un peu de gras présentant une couleur jaune pâle.

Le vermentino, grâce à sa faible acidité, apporte légèreté et fraîcheur. Les arômes dégagés par ce cépage sont multiples. On y décèle des arômes puissants de pomme fraîche, d’amande verte, d’aubépine, entres autres et dans une moindre mesure d’épices douces, d’aneth, de fenouil, de poire mûre et d’ananas frais.

 

4. Avec quels plats ?

Le Vermentino sera parfait pour accompagner les crustacés, les poissons de mer grillés, les sushis, les salades fraiches de l’été, le fromage de brebis ou de chèvre frais et aussi tout simplement lors d’apéro improvisés ou pas.

C’est un vin qui se consomme frais entre 14/15 ° pour qu’il puisse tranquillement se réchauffer dans votre verre et exprimer pleinement toutes ses saveurs.

Enfin, c’est un vin à boire plutôt jeune, dans les 2 ou 3 ans.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Ok